LA NÉVRALGIE INTERCOSTALE

 

Vous est-il déjà arrivé de ressentir une douleur au niveau de la poitrine ou le long des côtes? Si oui, vous avez dû éprouver des inquiétudes relativement à votre coeur ou à vos poumons, car il est vrai que des maladies cardiaques ou pulmonaires peuvent se manifester par des douleurs au niveau de la cage thoracique. Mais il est aussi vrai que des douleurs à ce niveau peuvent n'avoir aucune relation avec des problèmes cardiaques ou respiratoires même si la douleur est intense et dans certains cas insupportable. Ces douleurs peuvent être la manifestation d'une névralgie intercostale.

La névralgie intercostale se caractérise par une douleur vive ou agaçante à la cage thoracique généralement localisée d'un côté et sur un trajet parallèle aux côtes. Elle est inquiétante par son caractère imprévisible et par ses symptômes que l'on associe souvent aux malaises cardiaques ou pulmonaires. La douleur est fréquemment amplifié par des mouvements de la colonne vertébrale, des postures incorrectes, par la respiration, la toux et quelquefois par le seul fait de parler.

 

Ses causes

La névralgie intercostale provient de l'irritation en un point précis des nerfs sensitifs longeant chacune des côtes. Ainsi l'irritation se localise tantôt au trou de conjugaison, par lequel le nerf émerge de la colonne vertébrale, ou bien à la jonction de la vertèbre et de la côte, ou encore tout au long de cette dernière. Le point d'irritation est fréquemment la conséquence d'une côte déplacée, subluxée ou d'une vertèbre dérangée voire même d'un disque intervertébral déficient.

Les causes de la névralgie intercostale sont diverses. Elle peut survenir spontanément à la suite d'un mouvement brusque, chute, fracture, ou par une mauvaise coordination musculo-articulaire lors d'un effort violent ou soutenu. Elle peut aussi s'établir progressivement par des prédispositions de naissance ou par des facteurs comme l'insuffisance musculaire, ligamentaire ou vertébrale qui sont parfois la conséquence d'une activité physique astreignante. Dans certains cas, elle sera associée au rhumatisme ou à l'arthrite.

Dans d'autre cas, elle sera le résultat de séquelles à l'âge adulte de troubles statiques contractés depuis longtemps. La surcharge de la colonne vertébrale, pour une femme enceinte, peut aussi conduire à une affaiblissement progressif du système musculo-squelettique et causer la névralgie intercostale.

Elle est plus fréquente chez les personnes d'un certain âge. Elle est une affection douloureuse de type musculo-squelettique. Elle nécessite donc un traitement spécialisé par un professionnel en mesure de fournir toute l'assistance requise. La chiropratique traite depuis longtemps ce type de problème. La pertinence sans cesse renouvelée de ses méthodes, de ses découvertes et de ses connaissances en font la discipline de choix dans le traitement de la plupart de ces affections.

 

La localisation et le traitement

L'identification et la localisation d'une douleur intercostale n'est pas toujours facile. Il faut d'abord et avant tout une connaissance approfondie de l'anatomie neuro-musculo-squelettique et de la pathologie. La formation du chiropraticien est intensive sur ces sujets. Il possède les connaissances et l'expérience clinique nécessaires non seulement pour bien détecter et diagnostiquer cette maladie, mais pour, dans la grande majorité des cas, lui apporter la correction appropriée par sa thérapeutique naturelle. Il corrigera alors les articulations dérangées ou subluxées par des ajustements manipulatoires appropriés.

Dans les cas où le problème n'est pas relié à une dégénérescence discale ou arthritique majeure, il devrait obtenir une guérison rapide et souvent spectaculaire. Dans le cas plus complexes le chiropraticien saura donner les traitements et les directives qui favorisent la meilleure réhabilitation possible.

Des examens particuliers de type orthopédiques et neurologiques ainsi que des radiographies seront généralement nécessaires. Le chiropraticien est en mesure de les effectuer adéquatement et rapidement.

Certains patients recourent à des médicaments pour soulager la douleur causée par la névralgie intercostale. Il est certes possible d'atténuer cette douleur par une médication mais tant que le dérangement costo-vertébrale, à l'origine de cette douleur, n'aura pas été corrigé, le problème persistera et pourra même d'aggraver jusqu'à devenir chronique.

La névralgie intercostale est généralement une douleur d'origine musculo-squelettique. Ca n'est pas avec des médicaments qu'on soigne ce type de problème. Il faut éviter les complications de telles lésions mal soignées ou non soignées. C'est une avenue qui mène alors tout droit au rhumatisme, à l'arthrite, à l'arthrose et aux discopathies (maladies des disques intervertébraux).

Si vous présentez des symptômes de névralgie intercostale, n'hésitez pas! Consultez un chiropraticien. Non seulement vos chances sont-elles excellentes qu'il vous débarrasse rapidement de votre mal par ses traitements manipulatoires, mais il corrigera souvent, par la même occasion, un défaut, une déviation ou une distorsion latente de votre structure osseuse qui, en plus d'avoir été à l'origine de cette névralgie, pourrait créer, plus tard, des problèmes beaucoup plus sérieux.